• English
  • Français

Remplacer un joint de dilatation métallique : comment réaliser cette étape?

Remplacer un joint de dilatation métallique : comment réaliser cette étape?

Au sein d’une construction, le joint de dilatation est un élément indispensable. En plus d’assurer l’étanchéité d’une structure, il permet d’atténuer les variations de taille entraînées par les changements de température. Autre avantage : il protège les installations des vibrations. Ses rôles sont donc spécifiques.

Si vous installez un joint de dilatation métallique, votre structure pourra donc être préservée sur la durée. Mais parfois, un renouvellement est nécessaire. Pour vous guider dans cette étape, voici un article expliquant comment remplacer un joint de dilatation métallique. Après lecture, vous saurez comment réaliser cette étape correctement.

Pourquoi installer un joint de dilatation métallique ?

Plusieurs types de joints sont aujourd’hui commercialisés. Parmi les modèles disponibles, il y a le joint de dilatation métallique. Cette matière est reconnue pour sa solidité et sa résistance. En le choisissant, votre structure pourra donc être protégée efficacement. Mais attention ! Soyez vigilant au moment de l’achat. En effet, il est essentiel de choisir un modèle de bonne qualité afin que votre joint de dilatation remplisse toutes ses « missions » avec efficacité. Une bonne qualité lui permettra également de remplir ses différents rôles sur le long terme. Pour être sûr de choisir un joint de dilatation fiable et efficace, il est fortement conseillé de passer par un fabricant spécialisé en ce type de produits.

Pour rappel, un joint de dilatation est un dispositif essentiel dans le domaine de la construction.  En plus d’assurer la solidité d’une installation, il garantit son étanchéité ainsi qu’une bonne circulation des flux à l’intérieur. Si vous omettez d’installer un tel joint, votre structure risque d’en subir les conséquences et des dommages peuvent apparaître rapidement.

Une fois en place, le joint de dilatation protègera donc votre installation. Mais il peut arriver que son renouvellement soit nécessaire. En effet, il peut arriver qu’il soit souvent sollicité ; et une sollicitation régulière peut limiter la durée de vie de votre joint de dilatation. Dans ce cas, son remplacement est à envisager.

Remplacer un joint de dilatation : nos conseils pratiques

Vous souhaitez remplacer votre joint de dilatation, mais vous vous demandez comment réaliser cette étape ? Avant de vous lancer, demandez-vous si vous disposez de toutes les connaissances et compétences pour effectuer un tel remplacement. En effet, un joint de dilatation ne doit pas être posé n’importe comment. Une mauvaise installation peut avoir des conséquences sur votre installation. Une pose dans le respect des règles en vigueur est donc essentielle !

Si vous ne disposez pas des connaissances nécessaires, il est recommandé de demander conseil au fabricant de joints de dilatation chez qui vous l’avez acheté. En effet, certains professionnels proposent de l’installer. En cas de doutes ou si vous ne pouvez pas vous-même remplacer votre joint de dilatation, accepter cette proposition est donc préférable.

Comme vous avez pu le constater, le joint de dilatation est un dispositif essentiel d’une construction. Sans son installation, votre structure risque d’être affaiblie et des dommages peuvent être causés. Si un ou plusieurs facteurs limitent la durée de vie de votre joint de dilatation, il faudra donc le remplacer pour éviter d’importantes conséquences.  Pour cela, faites appel à un fabricant spécialisé pour éviter les erreurs et un remplacement dans le respect de la règlementation en vigueur.

Si vous avez besoin d’informations ou si vous avez une question, nous vous invitons à nous contacter via notre formulaire de contact disponible sur notre site : http://ferlam-compensateurs.com/contact/